Home / Economie / Tanger aura bientôt son institut de formation aux métiers des énergies renouvelables

Tanger aura bientôt son institut de formation aux métiers des énergies renouvelables

Avec l’eau, le climat, le bruit, les déchets et les transports, l’énergie constitue l’une des thématiques environnementales les plus importantes de nos sociétés contemporaines. Elle peut être produite de manière conventionnelle (issue du pétrole, du gaz, du charbon, de l’uranium) mais aussi renouvelable (énergie biomasse, solaire, éolienne, hydraulique et géothermique). Transformation de la matière en chaleur, en lumière, en électricité, en fraîcheur… les énergies renouvelables sont inépuisables et se renouvellent. Mais s’agit-il réellement d’un secteur créateur d’emplois?

Le secteur des énergies renouvelables regorgent en effet de métiers, transversaux ou plus spécifiques à chaque type d’énergie. Et avec les enjeux écologiques d’aujourd’hui, inutile de préciser que le secteur est en pleine expansion. 

Le Conseil de gouvernement a adopté, vendredi, le projet de décret n°2.18.734, portant création et organisation de l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de Tanger.

Ce projet de décret a été présenté par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a indiqué Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, dans un communiqué lu à l’issue de la réunion du Conseil.

Ce texte vise à doter cet institut d’un cadre juridique qui fixe son organisation, ses conditions d’admission, les domaines de formation ainsi que les dispositions relatives à son administration et gestion, dans la perspective de développer la formation professionnelle dans les métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et satisfaire les besoins en main-d’oeuvre et compétences qualifiées dans ce domaine, a précisé le porte-parole du gouvernement.

Conformément aux dispositions de ce projet de décret, cet institut assure la formation pour la préparation et la délivrance des diplômes de spécialisation professionnelle, de technicien et de technicien spécialisé, la formation qualifiante pour l’intégration au profit des entreprises du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique ainsi que des sessions de formation continue et de perfectionnement au profit des salariés des entreprises dudit secteur, a t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *