Home / Gazette maritime / Secteur maritime et de la logistique: Des professionnels marocains en prospection en Andalousie

Secteur maritime et de la logistique: Des professionnels marocains en prospection en Andalousie

Une délégation marocaine composée de responsables et opérateurs privés appartenant au secteur du fret maritime et de la logistique, s’est rendue dans la province de Cadix, mardi et mercredi, pour explorer les opportunités d’affaires avec cette région andalouse. 

La mission de prospection est organisée par EXTENDA, l’entreprise publique du gouvernement andalou en charge de la promotion des entreprises andalouses et de l’attrait des investissements. Selon l’agence andalouse, l’événement s’inscrit dans le cadre du “renforcement des relations avec le deuxième marché des exportations maritimes andalouses”, à savoir le Maroc. 

La délégation marocaine a ainsi visité les différentes installations du port d’Algésiras. Au total, dix-neuf entreprises évoluant dans le secteur naval, portuaire et logistique ont exposé devant leurs homologues marocains les opportunités d’affaires et d’échanges commerciaux qu’offre la plateforme de Cadix. De ce fait, l’industrie navale et portuaire gaditane cherche à promouvoir les prestations fournies par les entreprises du secteur et générer de nouvelles opportunités d’affaires avec le Royaume. Il est question aussi, ajoute le communiqué de l’agence, de “promouvoir la mise en place de synergies et la collaboration entre les entreprises gaditanes et les institutions et entreprises du Maroc”.

A ce titre, Extenda a souligné que sa région est un “leader national de ce secteur, avec des expéditions d’une valeur de 9.467 millions d’euros durant la période allant de janvier à juillet 2018, en hausse de 22%. De son côté, le Maroc se positionne comme la deuxième destination des exportations andalouses par fret maritime, et ce juste derrière le marché nord-américain. De janvier à juillet 2018, le marché national a importé des expéditions d’une valeur de 857 millions d’euros. Ce qui représente 9,15% du total des échanges, un chiffre en hausse de 22.9%, en comparaison avec la même période de l’exercice précédent. “L’agenda de cette mission comprend une série de rencontres et de visites pour présenter les services des entreprises de Cadix du secteur naval, portuaire et logistique à des institutions publiques, des entrepreneurs, des clients et fournisseurs marocains du secteur, et ce en faveur de l’établissement de contacts et raffermir les liens commerciaux pour les transformer en opportunités d’affaires”, relève Extenda dans son écrit. 

La délégation marocaine, formée de 13 participants, était chapeautée par l’agence Nationale des Ports, ANP et Portnet, la plateforme portuaire des échanges de données ainsi que des opérateurs marocains de cette activité. Du côté espagnol, et outre les autorités portuaires du port de la Baie d’Algésiras (APBA), la rencontre a connu la participation de l’association des entrepreneurs opérant dans cet établissement portuaire ainsi qu’une dizaine de compagnies du secteur portuaire et logistique. Des rencontres bilatérales ont eu lieu mardi entre les professionnels marocains et leurs homologues espagnols, à la chambre de commerce d’Algésiras. La mission s’est poursuivie mercredi avec une visite au port de Cadix, où la délégation marocaine a été conviée à une démonstration technique sur les formalités douanières en matière de transit des marchandises dans le détroit du Gibraltar. La mission se poursuivra avec une visite au chantier naval Puerto Real. 

Selon l’APBA, le trafic des camions TIR (transport international routier) au départ du port andalou et à destination du terminal Tanger-Med a enregistré une hausse de 5,8%, en se situant à 200.000 unités, apprend-t-on auprès du port d’Algésiras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *