Home / Actualité / Royal Country Club de Tanger: Ce que le futur bureau doit faire!

Royal Country Club de Tanger: Ce que le futur bureau doit faire!

Elles sont si belles les histoires du Royal Country Club de Tanger. 

Ce lieux si prestigieux a été en effet visité par des rois, des princes, des présidents d’Etats, ainsi que d’éminentes personnalités. Mais aujourd’hui, il est presque abandonné. Difficile de le croire. Et pourtant c’est vrai! 

Petit rappel du passé glorieux de ce club

Sa Majesté le Roi Juan Carlos d’Espagne, Sa Majesté le Roi Hussein Ben Talal, George Walker Bush, SAR le Prince Andrews d’Angleterre, le Compte de Barcelone, l’acteur Omar Sharif, parmi tant d’autres, ont joué au golf au RCCT. C’est le cas par exemple de Malcolm Forbes qui avait organisé à Tanger son 70è anniversaire en compagnie de la grande actrice Elisabeth Taylor. Le RCCT a été le lieu privilégié de cette célébration. On y jouera certes au golf, mais une grande festivité y sera organisée. Mariée six fois, c’est à Tanger aussi que Barbara Hutton rencontre son septième et dernier mari, le Prince Raymond Doan Vinh. Ayant une propriété mitoyenne du RCCT, elle avait doté cette enceinte d’un système d’arrosage dont elle avait grandement besoin. Même après sa mort, Tanger n’avait jamais oublié Barbara, et le RCCT non plus!

Et grâce à l’intérêt particulier que lui accordait Feu SM Hassan II dans les années soixante, le club bénéficie du titre honorifique de “Royal” et devient ainsi le Royal Country Club de Tanger (RCCT).

C’est vers 1914 que les “9 trous” du RCCT allaient voir le jour, grâce au Britannique, Sir Howard William Kennard, premier secrétaire de la Légation britannique à Tanger. Ce nouveau parcours fera l’objet de plusieurs modifications et réaménagements, mais ce n’est que vers la fin de 1918 que le golf y sera véritablement pratiqué. Fondé en 1914 avec neuf trous, le “Doyen” des parcours de golf au Maroc et l’un des premiers du bassin méditerranéen et de l’Afrique, était appelé alors Country Club de Tanger (CCT).

Le Royal Golf de Tanger est une représentation majeure de la frise historique tangéroise. Il est classé patrimoine historique national.

Sans entrer dans les détails de sa gestion passée, l’important est de rappeler que ce club sera bientôt géré par une nouvelle équipe et qu’il est primordial que le futur bureau insèrent deux projets essentiels dans son programme. 

Primo: le réaménagement total du club, car il est dans un état lamentable qui déshonore la ville et son passé.

Secundo: la création d’un grand tournoi international de golf, rendant à ce club et à la ville qui l’abrite leur valeur sur le plan international.

En effet, le point le plus incompréhensible concernant ce grand club reste cette incapacité de la majorité de ses dirigeants (et des responsables de la ville aussi) à l’utiliser pour mieux attirer et séduire les touristes et les investisseurs.

Si le futur bureau du RCCT arrive à réaliser ces deux objectifs, il aura tout réussi. Sinon, ce n’est même pas la peine d’organiser des élections!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *