Home / Economie / Présentation du plan d’action 2018 de l’Agence Urbaine de Tanger: Plus de 3000 dossiers instruits en 2017

Présentation du plan d’action 2018 de l’Agence Urbaine de Tanger: Plus de 3000 dossiers instruits en 2017

Tenue le vendredi 27 avril au siège de la Wilaya de Tanger, la 18ème session du conseil d’administration de l’Agence urbaine (AUT) s’est distinguée par la présence de M. Abdelahad Fassi-Fihri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville.

Cette réunion a été l’occasion pour mettre en exergue les réalisations de l’Agence en vue de la bonne marche et l’avancement des grands chantiers menés sur l’ensemble du territoire de la préfecture Tanger-Asilah et la province Fahs-Anjra. «Nous avons une vision d’avenir pour ce territoire, eu égard à ses grandes potentialités économiques, sociales, culturelles…», a déclaré le ministre, tout en rappelant que depuis sa création, l’AUT continue de prendre du galon pour devenir une des plus dynamiques d’une trentaine d’agences, réparties à travers le Royaume et ayant opté pour une approche participative et consultative dans la gestion de la chose locale.

Cette session a constitué une occasion pour les responsables de l’agence de présenter le plan d’action au titre de 2018.

L’AUT a décidé de rehausser la cadence de ses prestations en envisageant de mener plusieurs actions pendant l’année en cours. Parmi celles-ci le parachèvement des projets de documents (lancés ces dernières années) et le lancement des plans de restructuration des quartiers sous-équipés et une étude d’actualisation du Plan Vert de la ville du détroit. Les responsables de l’AUT ont fait part, à cette occasion, d’un projet d’acquisition des photos satellite à haute résolution couvrant Tanger et sa zone périphérique et la restitution de cartes thématiques trimestrielles faisant exposer les changements constatés pour une durée de 12 mois. Ils envisagent, dans ce même contexte, de mettre en œuvre des procédures dématérialisées de dépôt, d’examen des demandes et de délivrance des autorisations, permis d’habiter et certificats de conformité. Il s’agit également de développer le système d’information géographique de l’agence et de permettre à celle-ci de contribuer au renforcement du contrôle et de la surveillance des opérations de construction dans les zones urbaines et rurales.

Concernant les réalisations au titre de l’année 2017, l’AUT a pu instruire 3.104 dossiers de demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupes d’habitants et de morceler, dont 17% en milieu rural. Ajoutons à cela plus de 929 dossiers de demandes de construction concernent les quartiers sous-équipés. Ce qui porte le nombre de dossiers traités à 4.033. «L’expérience de Tanger en matière de lutte contre la prolifération de l’habitat non réglementaire est considérée comme très réussie. En effet, elle a pu doter entre 2006 et 2017 un nombre considérable de quartiers en plans de redressement et d’intégration urbaine : 126 schémas étalés sur une surface de 2.190 ha dont 95 schémas approuvés et validés», selon l’AUT.

Il est à noter que l’agence de Tanger a participé à 149 tournées effectuées par les commissions de vigilance et de contrôle des chantiers. Ces tournées y ont fait ressortir quelque 946 infractions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *