Home / Gazette maritime / Logismed 2018: La logistique, vecteur d’intégration et de croissance économique

Logismed 2018: La logistique, vecteur d’intégration et de croissance économique

La 7éme édition de Logismed a été organisée conjointement avec la 24ème édition du Congrès International de la Logistique – Eurolog – du 9 au 11 mai à Marrakech, en parfaite cohérence et homogénéité pour en faire l’événement logistique phare de l’année 2018 au Maroc.

Logismed innove en organisant sa prochaine édition en dehors de Casablanca, au même titre qu’Eurolog qui s’est tenu pour la première fois en dehors du continent européen, faisant ainsi de Marrakech et pour 3 jours la capitale de la logistique.

Cet événement d’envergure a offert, à côté de l’espace d’exposition, une plateforme pour l’échange d’idées entre les meilleurs experts nationaux et internationaux de la logistique et de la Supply-Chain issus aussi bien du milieu professionnel que de la recherche scientifique. Il a englobé une série de conférences, de tables rondes, d’ateliers et de visites de terrain.

Intervenant, le 9 mai, lors du Congrès International de la Logistique (EUROLOG), organisé du 9 au 11 mai à Marrakech sous le thème «Elargir les horizons pour la croissance», le président de l’Union africaine du transport et de la logistique (UATL), Abdelilah Hifdi, a mis en relief les différentes réformes entreprises par le Royaume depuis 2000 dans le domaine de la logistique.

«Le Maroc, qui est leader continental au niveau logistique, est l’un des rares pays, qui peuvent se targuer d’un schéma directeur de la logistique», a-t-il noté, ajoutant que le Royaume a ratifié toutes les conventions internationales visant la facilitation du transport.

Intervenant aussi les autorités du port Tanger-Med, Ahmed Bennis directeur du développement international sous le thème: « Afrique, avenir de la logistique », Rachid Houari, directeur général MEDHUB, sous le thème « Hubs logistiques régionaux, impacts sur le commerce international » et Driss Arrabi, responsable d’exploitation portuaire, sous le thème: « Traçabilité dans le Supplu Chains sectorielle.

Tanger Med s’impose en tant que nouveau hub stratégique méditerranéen. Il est de plus en plus recherché pour sa position stratégique, sa connectivité, les facilitations administratives ainsi que la maîtrise des délais de transit.

Dans le cadre de l’inauguration de la 24ème édition du Congrès international de la logistique (Eurolog) et du Salon Logismed, Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement et Pablo Rodriguez, vice-président du gouvernement des Iles Canaries, ont discuté des possibilités de consolider les relations entre les deux pays en termes de connectivité et de transport, indique l’agence de presse espagnole EFE.

Pablo Rodriguez a déclaré que le Maroc est «le deuxième client des Iles Canaries en Afrique, après le Sénégal, d’où l’importance des Iles Canaries et de ses entreprises de se consolider comme un hub d’opérations vers le Maroc». Et d’ajouter que le royaume dispose de nombreuses infrastructures portuaires destinées à l’activité commerciale, telles que les ports de Tanger Med, Agadir et Casablanca.

«Il existe une connectivité importante entre les Canaries et le Maroc, avec différentes liaisons maritimes pour le transport des marchandises», a ajouté le vice-président canarien.

Ces liens «strictement commerciaux» seront «renforcés avec la ligne qui reliera les Iles Canaries et Tarfaya». Dans ce cadre, Pablo Rodriguez assistera à plusieurs réunions avec les membres du gouvernement marocain pour la mise en place de cette connexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *