Home / Gazette maritime / INTERSHIPPING: Dures critiques d’Infoferrymaroc

INTERSHIPPING: Dures critiques d’Infoferrymaroc

Selon le blogue infoferrymaroc, « la compagnie maritime Marocaine INTERSHIPPING semblerait être prête à tout ce qu’il faut pour enfreindre les lois maritimes« . « Plusieurs événements se sont passés ce week-end au sein de cette compagnie qui s’est vu refuser de remettre en service son navire Détroit Jet« , explique l’auteur de cet article.

«Selon des informations que nous avons reçues, il semblerait que le navire Detroit Jet rencontre encore beaucoup de non conformités, et il semblerait que les autorités n’ont pas accepté son retour pour naviguer dans le Détroit de Gibraltar», insiste le même auteur. 

Et d’ajouter «Nous tenons également à souligner que ce navire s’est arrêté pendant plus deux ans et qu’il devait être accepté rapidement, mais de mauvaises réparations ont été effectuées à bord. La raison de ses mauvaises réparations s’explique par le fait que la compagnie INTERSHIPPING a effectué beaucoup d’économies sur les réparations et a investi dans les mauvaises ressources humaines pour le navire, cette compagnie rencontre également un problème de mauvaise gestion».

«Le Detroit Jet de la compagnie maritime INTERSHIPPING rencontre toujours à l’heure actuelle de graves problèmes de sécurités et techniques, nous verrons dans les prochains jours quel sera l’avenir de ce bateau même s’il semble qu’il va de mal en pis».

Nous tenons également à informer que le Detroit Jet a été en arrêt après avoir pris beaucoup d’eau dans ses machines, ce qui a aggravé les problèmes du navire, car la loi dit au moment de faire arrêter un bateau il y a une procédure de sécurité à respecter, et ce n’est pas le cas du Détroit Jet qui n’a pas respecté cette règle.

«Le Détroit Jet n’est pas le seul navire de la compagnie maritime INTERSHIPPING à souffrir de problèmes, c’est également le cas du navire BORAQ qui a évité un très grave accident, samedi soir près des côtes de Tanger. A l’heure actuelle nous disposons de peu d’informations, mais selon des sources d’information, le navire BORAQ a falli provoquer un accident samedi soir. Cet accident a impliqué deux bateaux de pêche, avec à bord environ 70 marins. Selon nos informations, le navire d’INTERSHIPPING est passé à quelques mètres du site de leur présence, et a détruit les filets de pêche à environ une cinquantaine de mètres de ces bateaux de pêche».

«La loi maritime exige que si des pêcheurs vont pêcher la nuit, ils doivent allumer des feux jaunes et rouges pour déterminer leur présence, de sorte que les navires restent à distance de l’emplacement de ces bateaux, à au moins 500 mètres, mais l’incident de samedi soir confirme que le navire d’INTERSHIPPING est passé à 50 mètres des deux bateaux, ce qui fait que la compagnie enfreint les règles de Navigation Maritime», insiste le même blog. Cet accident, qui a été évité de justesse, ne doit pas passer sous silence, il doit obliger les autorités concernées à ouvrir une enquête et à réagir et surtout écouter le capitaine du navire BORAQ dans un procès-verbal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *