Home / Culture / Institut Cervantes de Tanger: Programme du mois de décembre

Institut Cervantes de Tanger: Programme du mois de décembre

03.12.2018 à 19.00h  

Conférence: Présentation de “Las voces de los cafés”

Sures est une revue littéraire tangéroise-argentine qui, selon la tradition de la mythique revue Sur de Victoria Ocampo, propose un approche aux sudes non comme lieux géographiques, sinon littéraires et avec différentes directions. Ce numéro, hiver 2018, à comme axe thématique la relation entre les cafés et les lettres. Une vingtaine de collaborateurs réfléchissent sur les caractéristiques de ces espaces qui, au fil du temps et de l’espace, ont réuni autour de leurs tables des personnes dont leur profession est de raconter des histoires.

De 4 au 7 décembre à 19h30 à la Cinémathèque de Tanger:

 Cinéma

L’édition de 2018 du programme Operas Primas est marquée par l’agenda de visibilisation de la culture et l’agence féminine, qui a fait irruption comme un besoin au sein des politiques culturelles de plusieurs pays. Les cinéastes espagnoles ont une marque d’identité et de responsabilité dans les productions espagnoles qui méritent d’être entendues comme un lieu de plus ou mettre en évidence la richesse et la pluralité du film espagnol.

Ce programme, Co organisé avec la fondation SGAE a pour objectif présenter les premières œuvres  des cinéastes émergeants, qui travaillent en différents  domaines, mais qui soutiennent la validité de croire au cinéma en tant que forum d’expression.

4-12-2018 à 19h30 à la Cinémathèque de Tanger:

Ágata a commencé à étudier à l’université, mais continue de voir avec assiduité ces amies d’école, avec qui elle partage fêtes, intimités, voyages, rigolades et discussions. Un espace privé plein de souvenirs, que maintenant elle doit confronter avec les nouvelles amitiés qu’elle rencontre à l’université ainsi que les changements qu’elle commence à découvrir en elle-même. Le long métrage Las Amigas de Ágata est le portrait d’un groupe de filles de vingt ans réalisé à travers les yeux de Ágata durant sa première année de carrière. Depuis sa vie à Barcelone jusqu’au voyage à Costa Brava, ou elle expérimentera comment le monde se transforme en commun avec ces amies d’enfance : Carla, Ari et Mar.

5-12-2018 à 19h30 à la Cinémathèque de Tanger:

L’histoire d’un phalangiste reconverti en ermite, qui reste pris au soin d’un figuier après avoir senti le regard odieux d’un gosse de dix ans, fils d’une de ses victimes, qui éveille en lui la certitude que quand il grandira, le tuera.

6-12-2018 à 19h30 à la Cinémathèque de Tanger:

L’opéra prima d’Ángeles Huerta est un documentaire qui essai de récupérer la mémoire de la rivière Monelos, qui fut plein de vie et qu’aujourd’hui est enterré sous l’asphalte d’A Corogne. Une histoire tant a nous comme universelle. Elle a reçu le Prix au meilleur documentaire dans les Prix Mestre Mateo 2017. Un documentaire qui aborde l’oublie des lieux et des peuples qui l’habitent. Un parcours par la rivière Monelos, déjà disparu sous les rues d’A Corogne, qui nous rappelle que quelques choses se perdent avec le temps et on ne fait rien pour l’éviter. C’est le premier long-métrage de la directrice Ángeles Huerta. Avec ce documentaire elle va essayer d’ouvrir les yeux des gens et d’entrer dans leur subconscient afin d’éviter de perdre quelques expériences qui appartiennent à chaque lieu et à chaque personne qui le peuplent.

7-12-2018 à 19h30 à la Cinémathèque de Tanger:

Immersion à la mise en scène de la chorégraphie de la Neuvième Symphonie de Beethoven à charge de la compagnie Béjart Ballet de Lausanne. Le documentaire rapproche l’histoire de cette œuvre, les défis de cette représentation multiculturelle, les essais avec un travail méthodique et exigeant des danseurs et la collaboration entre la formation suisse, le Ballet de Tokyo et l’orchestre philarmonique d’Israël dirigée par Zubin Mehta ; une collaboration  fascinante qui englobe plusieurs niveaux de complexité et qui parvient à créer un des évènements chorégraphiques des plus grands succès et impact du XXI siècle.

17-12-2018 à 19h30 Colegio Español Ramón y Cajal:

Ce spectacle ne dort jamais. Il change constamment. Un numéro rentre l’autre sort… Danse, musique, objets… dans ce cabaret mutant nous présentons nos nouvelles expériences et nos courts-numéros classiques. Dix ans d’expérimentation condensés dans cinquante minutes sans paroles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *