Home / Economie / Economie bleue: Le Maroc très présent au forum de Londres

Economie bleue: Le Maroc très présent au forum de Londres

Le premier Forum sur l’économie bleue en Afrique se tiendra à Londres les 7 et 8 juin 2018, date qui coïncide avec la Journée mondiale de l’océan, avec la participation du Maroc. Plus de 150 délégués et intervenants sont attendus, parmi lesquels des ministres gouvernementaux, des chefs d’entreprises, des experts des océans et des organisations environnementales et maritimes, afin de discuter de la contribution des océans à l’économie africaine.

Selon Leila Ben Hassen, fondatrice du Forum sur l’économie bleue en Afrique (FEBA), cette rencontre est une plateforme qui permettra de débattre de questions cruciales autour de l’économie bleue, notamment en matière de création d’emploi et de croissance et développement durables du continent. « Trente-huit des 54 pays que compte l’Afrique sont des États côtiers. 

Plus de 90% des importations et des exportations africaines transitent par la mer, et plusieurs  corridors commerciaux les plus stratégiques de la planète sont situés en Afrique, renforçant le poids géopolitique du continent. Les eaux territoriales sous juridiction africaine totalisent quelque 13 millions de kilomètres carrés, et le plateau continental s’étend sur environ 6,5 millions de km2« , indique la Commission économique de l’Afrique, organe des Nations unies. « Nous examinerons également les politiques économiques qui viendront soutenir l’économie des océans et permettront d’offrir de nouvelles opportunités pour les investisseurs et entrepreneurs. 

L’océan est non seulement l’un des moteurs principaux dans les échanges commerciaux, mais aussi une source importante de nourriture et d’énergie pour les populations», a ajouté Leila Ben Hassen. L’économie bleue regroupe les espaces aquatiques et marins, y compris les océans, les mers, les côtes, les lacs, les rivières et les eaux souterraines. Elle comprend un large éventail de secteurs productifs, tels que la pêche, l’aquaculture, le tourisme, les transports, le commerce, la construction navale, l’énergie, la protection et la restauration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *