Home / Economie / Conseil Régional des Architectes de Tanger: Un nouveau bureau, de nouveaux défis

Conseil Régional des Architectes de Tanger: Un nouveau bureau, de nouveaux défis

Les élections du Conseil Régional de Tanger se sont déroulées le 4 mai dans des conditions exceptionnelles. Après un mandat jugé très positif de l’ancien bureau présidé par Abdelhak Brahimi, c’est désormais au tour d’une nouvelle équipe aussi dynamique que l’ancienne de prendre la relève pour défendre les intérêts de cette noble profession et des femmes et hommes qui composent cette famille unie.

C’est sûrement l’architecte Mimoun Mokhtar qui sera le nouveau président du CROAT.  Un grand professionnel, mais surtout un homme que la majorité absolue de ses confrères et collègues désignent comme le plus « sage ». Encore une fois le Conseil régional des architectes de Tanger est entre de bonnes mains, car outre Mimoun Mokhtar, l’actuel bureau est constitué de très bons architectes dont le nom et l’expérience sont une solide référence.

La particularité de ce mandat réside dans le fait que des militants se sont retirés et ont appelé à voter pour des jeunes engagés qui n’ont jamais eu l’expérience du conseil. Le but est de former une équipe d’anciens et de nouveaux venus pour renouveler les militants et faire participer le plus d’architectes possibles au devoir d’être représentant bénévole des architectes.

Au total, le nouveau bureau élu du CROAT compte 25 membres.

Sur la liste des 20 membres représentant les architectes du secteur privé on retrouve 6 femmes. Il s’agit de Hanae Bekkari, Souad kaissi,  Abdessalami Leila, Benjaid Laroussi Malika, Choukri Bouteina et El Bouazaoui Fatima Zohra.

Côté hommes, en plus du président Mimoun Mokhtar, on note la présence de Karim Belghazi, Nawfal Bakhat, El Moussaoui Mouad, Srifi Imad Eddine, Diouri Youness, Barakat El Mehdi, Adrif Mohamed, Sbihi Yassine, Lebbar Mohamed Adil, Sefiani Abdellatif, Hamoudan Chaker,  El Younsi Anas et Nechar Hamza.

Cinq autres architectes représentant le secteur public complètent ce bureau. Il s’agit de Halimi Ala Eddine, Agoumi Jamal, Benjeloun Soukaina, Bouslikhane Mohamed Yahya et Rahmouni Mounir.

Au lendemain des élections du CROAT, une requête a été déposée par une architecte. « Sûrement les résultats définitifs ne seront pas annulés », croit une source proche du conseil. Affaire à suivre.

Avis à lire: Nawfal Bakhat:

                         

«Ces élections ont permis d’obtenir un conseil régional de l’ordre représentatif de la réalité de la composition du corps professionnel: une nouvelle génération d’architectes investit la scène architecturale locale et se trouve fortement représentée aux instances ordinales. Un autre point encourageant est la représentation féminine plus importante émanant de ces élections. Ce conseil élu connait aussi le retour de figures dont la longue expérience permet d’aborder les problèmes de la profession avec du recul et une vision plus globale. Aussi des élus assurent-ils une continuité en étant réélus (comme c’est mon cas personnel, ayant eu la confiance de mes confrères pour le 4ème mandat). L’équipe est donc équilibrée, jouissant de l’expérience des anciens et porteuse d’un nouveau souffle qui, on l’espère, rafraichira le corps architectural dans ses combats (nouveaux et continus). Elle inspire l’optimisme et l’espoir qu’elle arrivera à bien défendre les intérêts des confrères que ce soit dans le secteur privé ou le secteur public». 

Abdeslam Reddam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *