Home / Economie / Conseil Régional de l’Ordre des Architectes: Important entretien avec le Wali

Conseil Régional de l’Ordre des Architectes: Important entretien avec le Wali

Le 17 septembre, M. Mohamed Yacoubi, Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a reçu le bureau du nouveau Conseil Régional de l’Ordre des Architectes pour la zone Tanger. Cette importante première rencontre avec la plus haute autorité de la région a permis au président du Conseil d’exposer les lignes des actions prioritaires du bureau, parmi lesquelles il y a la généralisation du Cahier de Chantier, l’action disciplinaire et la dématérialisation des procédures administratives. 

Tout en assurant le corps des architectes de son soutien effectif dans leur action, le Wali leur a demandé de réfléchir sur leur contribution au règlement des infractions dans le bâtiment et à l’intégration urbaine des quartiers défavorisés. 

La réunion s’est achevée par la confirmation de la volonté des membres du conseil de mener à bien les projets d’intérêt commun.

Faut-il rappeler que les architectes de la zone Tanger, regroupés au sein du CROAT,  avaient élu, le 4 mai dernier, M. Mokhtar Mimoun comme nouveau président pour un mandat de 3 ans (2018-2021) renouvelable une seule fois. Outre Mokhtar Mimoun, l’actuel bureau du CROAT est composé des membres suivants: Soukayna Benjelloun Kabbage Vice-président; Malika Laroussi, secrétaire générale et Mouad El Moussaoui Ouryaghli trésorier. 

Parmi les premières actions de ce nouveau bureau et dans le cadre de son programme d’activités, le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima Zone Tanger avait organisé, à la mi-juillet, une rencontre conviviale entre architectes et brainstorming autour des enjeux de la profession, et la mission du nouveau bureau élu, dans un cadre propice à l’échange. Cette rencontre avait eu lieu au Royal Country Club de Tanger.

«L’objectif de ce premier brainstorming organisé par le CROAT était de se mettre à l’écoute des professionnels et de noter leurs remarques, doléances et suggestions. Dans ce sens, il a été très clair que l’un des points essentiels que nous avons discuté était relatif aux honoraires dans le secteur privé dont il faut relever le niveau», avait indiqué Mokhtar Mimoun dans une déclaration à La Dépêche.

Concernant les objectifs tracés par l’actuel bureau, le président a également informé La Dépêche «d’avoir la chance d’avoir dans notre bureau actuel des jeunes qui ont accepté de renforcer nos efforts notamment en apportant un nouveau souffle et des idées de projets novatrices. Il s’agit pour nous tous d’une vision et d’une énergie nouvelles. L’essentiel c’est le fait d’avoir pu créer de fortes ambitions pour améliorer les conditions de travail des architectes et mettre davantage en valeur cette profession si noble».

Abdeslam Reddam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *