Home / Economie / Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Un budget 2019 qui promet un meilleur développement rural

Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Un budget 2019 qui promet un meilleur développement rural

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé, lundi, le projet de budget pour l’année 2019. L’enveloppe, estimée à 683 millions de DH, sera essentiellement allouée à la réalisation du développement rural, au soutien à l’enseignement et la formation professionnelle, à la promotion de l’économie, de l’emploi et des investissements et au renforcement des programmes sociaux. Ainsi, ces 4 chantiers s’accapareront de 62% du budget global. À noter que les dépenses de gestion vont baisser de 35,6% pour s’établir à 165,9 millions de DH, alors que le budget d’équipement a connu une augmentation de 23% par rapport à 2018 pour atteindre 517 millions de DH.

Dans le détail, près du quart du budget (24%) sera consacré au développement rural, alors que 22% porteront sur le soutien et la contribution aux financements de la région.

Iliyas el Omari cherche à tout prix à se racheter pour garder son poste de présidence du conseil régional. Le seul qui lui reste. Ainsi, l’été dernier, Iliyas El Omari, le président du Conseil régional, avait signé  une convention avec la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion portant sur le financement, à hauteur de 10 millions de DH, de plusieurs services et soins au profit des prisonniers des 11 centres pénitentiaires que compte la région. La plus grosse part, 7 millions de DH, a été consacrée à l’achat de matériel sanitaire pour renforcer l’attention octroyée aux détenus. En analysant les derniers sursauts dans la vie professionnelle de l’ancien président du PAM (et sûrement bientôt ex-président du conseil de la région) la plupart des observateurs estiment que ce projet qui est d’une extrême importance porte un double objectif. Espérons au moins qu’il ne portera pas malheur à celui qui prétendait être l’un des hommes les plus forts de l’Etat.

En juin dernier, lors d’une réaction que tout le monde estimait en retard, el Omari avait aussi consacré une enveloppe budgétaire de 700 MDH à la lutte contre l’exclusion dans le monde rural dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Les présidents du conseil régional, et ceux communaux et provinciaux, réunis alors au siège de l’Agence régionale d’exécution des projets à Tanger, avaient convenu de mobiliser cette enveloppe pour la réalisation d’une série de projets en milieu rural, dont un montant de 400 MDH est alloué au programme de construction et de mise à niveau des routes dans le monde rural.

Un budget de 150 MDH est réservé au raccordement des communes au réseau de distribution d’eau potable et d’électricité, alors qu’une enveloppe similaire de 150 MDH est destinée à l’acquisition de plus de 400 bus de transport scolaire pour couvrir l’ensemble des communes rurales relevant de la région.

Les présidents des conseils élus se sont également penchés sur l’étude de l’élaboration des différents projets de partenariat entre les conseils et d’autres partenaires afin de renforcer les efforts de lutte contre l’exclusion dans le monde rural en menant des interventions communes, selon la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *