Home / Actualité / Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent

Sis au quartier de Boubana, le cimetière de chiens et autres animaux de compagnie mérite d’être reconnu comme patrimoine historique de Tanger. Mais il ne s’agit pas uniquement de rajouter son nom à cette longue liste de bâtiments qui restent abandonnés et tombent en ruine, le temps qu’il faut, jusqu’à se détruire et ne plus exister, offrant ainsi l’opportunité à une certaine « mafia » de l’immobilier qui attend avec grande impatience ce cadeau. Cet espace qui a été construit, il y a plus d’un demi siècle  a besoin d’être réellement pris en charge par les services de la commune et c’est l’unique manière de le protéger contre tout abus. Les Tangérois ne voudront jamais voir se construire un immeuble à la place de ces tombeaux. Surtout parce qu’il s’agit de pauvres animaux.

 

L‘abandon de l’hôtel Cecil, dont il n’existe désormais que ces fenêtres délabrées,  est le témoin d’un vrai crime difficile à oublier. La construction de cet hôtel date du début du 20e siècle,  avant même la signature de l’accord de protectorat. Cecil représente l’ouverture de Tanger hors ses murs qui la cerclait et la limitait à l’actuelle ancienne médina. Il est le premier témoin du développement de la cité avec l’arrivée des premiers habitants venus de l’Europe d’abord et par la suite du monde entier, qui ont donné à Tanger son caractère international. Abandonner ce site historique et ne pas le sauver est un vrai acte criminel dont les responsables sont bien connus mais qu’aucune autorité n’ose interroger ni plaindre. Certes que ce qui se fait actuellement pour renouveler l’image de Tanger et ses infrastructures est une excellente opération, malheureusement c’est dommage que les autorités de la ville n’ont pas compris que l’idéal aurait été de conserver et de protéger l’histoire de Tanger.

 

Amana et Barid Al Maghrib: Une matinée, deux inaugurations!

Les autorités de tutelle ont inauguré, mercredi dernier le nouveau centre de messagerie Amana, situé à la Zone industrielle route de Tétouan, et le centre de distribution du courrier Barid al Maghrib nouvellement aménagé à Plaça Torro. Ces deux établissements vont très certainement améliorer les services de messagerie au niveau de Tanger. Bien que très sincèrement ces services sont réalisés dans le respect total des normes. Ce qui satisfait en général la nombreuse clientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *