Home / Actualité / Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent

Quoi que l’on dise et malgré le fait qu’on n’arrête pas de critiquer les autorités de la ville chargées de son aménagement, dans le cadre du programme Tanger Métropole, une partie des populations de cette ville,  assume la responsabilité de sa dégradation.  Outre la saleté de ses quartiers, boulevards et plages, dont nous sommes responsables dans un premier degré,  cette lamentable dégradation touche aussi l’ameublement urbain d’utilité publique. La photo en dit tout. Une irresponsabilité qui n’a d’autres explications que l’absence incroyable de civisme. N’empêche,  les autorités doivent corriger ces actions qui sont un grand danger dans la ville.

 

L‘opération de l’installation des poubelles souterraines a démarré à Tanger. C’est du côté du quartier Nejma que la première poubelle a été installée, plus précisément à l’avenue Fatima Zahra Al Azizia. Une très bonne nouvelle et surtout une initiative très louable de la part des autorités locales. Car même si elle est effectuée avec un peu de retard, mieux vaut tard que jamais. La nouvelle métropole a certainement besoin de ce genre d’investissements qui va la débarrasser définitivement de cette image de ville sale qui lui colle à la peau et continue de nuire à sa position de destination touristique et second pôle économique du Maroc. Tanger est la première vitrine du royaume et une vitrine doit être toujours propre.

 

A-t-on de bons paysagistes à Tanger? Oui et même de très bons paysagistes. Dommage que les responsables de la ville ne font pas appel à ces artistes pour compléter par leur savoir-faire des projets inachevés. L’exemple de ce oued tant fameux à Tanger et qui rend insupportable la vie des Tangérois durant toute l’année en dit long sur l’absence de cette vision artistique qui fait défaut tant à la Wilaya qu’à la mairie de la ville. Pourtant la touche finale d’un paysagiste peut rendre beaucoup plus agréable cet espace en y implantant différentes plantes à l’odorat très agréable. Mais apparemment personne n’y a pensé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *