Home / Culture / 31e édition du festival du Sud célébrée aux îles Canaries: Zoubeir Benbouchta invité de Antonio Lozano

31e édition du festival du Sud célébrée aux îles Canaries: Zoubeir Benbouchta invité de Antonio Lozano

Zoubeir Benbouchta était l’invité ‘spécial’ de la 31e édition du festival du sud célébrée à Agüimes, aux îles Canaries. L’écrivain et dramaturge tangérois était l’invité d’honneur de l’autre grand écrivain tangérois, l’Espagnol Antonio Lozano.

La 31e édition de ce festival démontre la qualité des propositions sélectionnées et maintient la volonté de consolider les liens historiques sociaux et culturels entre les îles Canaries, l’Afrique et l’Amérique. Le Festival du Sud continue de créer des espaces de rencontre, d’échange et de diffusion auprès des publics locaux, mais aussi vers l’extérieur des îles Canaries, agissant dans ce cas comme lien géographique, historique et socioculturel entre les trois continents: l’Europe, l’Afrique et l’Amérique.

La 31e édition du Festival del Sur a été l’occasion pour valoriser les travaux de différents intellectuels dont Malika Mbarek qui a remporté en 2017 le prix national de traduction du Maroc.

La présence du Tangérois Zoubeir Benbouchta représente également un hommage rendu à ce jeune et dynamique intellectuel qui reste actuellement l’un des rares bons dramaturges marocains.

Né en 1964 à Tanger, Zoubeir Benbouchta est considéré comme l’un des dramaturges les plus créatifs au Maroc. Il a publié un nombre important de pièces de théâtre. Parmi ses écrits figurent «Ennar L’hamra» (2006), «La cage» (1996) et «La valise et Le givre» (199). Il a remporté plusieurs distinctions dont le prix de l’Union des écrivains du Maroc (1992) pour sa pièce de théâtre «La Pieuvre» et le prix du meilleur texte lors du Festival national du théâtre de Meknès 2004 pour sa pièce «Lalla J’mila». Outre ses textes dramatiques, Zoubeir Benbouchta est l’auteur des dialogues de trois films marocains, à savoir «A travers le miroir» (2000) de Mohamed Ulad Mohand, «Une minute de soleil en moins» (2001) de Nabil Ayouche et«Le café des pêcheurs» (2006) d’El Hadi Ulad Mohand.

Zoubeir Ben Bouchta a été lauréat du Prix de l’Union des écrivains du Maroc pour les jeunes écrivains en 1992 pour sa pièce La pieuvre. En 1999, il a adapté le conte du peintre marocain Ahmed Yacoubi, The Night Before Thinking, mis en scène à New York par Ellen Stewart. Viennent ensuite les pièces Ya Mouja Ghanni en 2000 et Lalla J’mila en 2004. En avril 2005, il a créé sa propre compagnie théâtrale, «Bab Bhar CinéMasrah», qui a produit ses pièces les plus récentes: Ennar l’Hamra en 2006, Rue Shakespeare en 2007, puis Pieds blancs qui a obtenu le Prix du meilleur texte au Festival du Théâtre National de Meknès en 2008.

Zoubeir Ben Bouchta est aussi l’auteur de la trilogie «Hôtel de Tanger» du dramaturge tangérois. Ce dernier livre de Zoubeir Benbouchta est composé de trois pièces de théâtre notamment «Lalla J’mila», « Ya mouja ghanni» et «Rue Shakespeare». L’histoire de ces trois pièces se déroule dans la ville du Détroit. Les trois textes dramatiques évoquent, à cet effet, les faits historiques qui ont marqué la mémoire de Tanger. Ils montrent aussi l’amour et l’attachement du dramaturge Zoubeir Benbouchta à sa ville natale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *